Les rudiments sur les obligations

Investissement individuel sur les marchés obligataires en Europe

La quantité d'investissements directs en obligations en Europe effectués par des investisseurs individuels et les types d'obligations et de profils de risque qu'ils préfèrent, varient selon le pays et d'autres facteurs tels que les expériences antérieures de perte ou de profit. La participation générale des investisseurs individuels constitue moins de cinq pour cent du marché obligataire de l'UE. La grande majorité des investissements directs est composée d'investisseurs institutionnels tels que des fonds de pension, des compagnies d'assurance, des fonds communs et des banques.

Les détentions directes de titres à revenu fixe par des ménages individuels varient beaucoup dans les pays qui ont une plus grande participation d'investisseurs individuels sur les marchés obligataires. Tandis qu'en Italie la quantité peut être aussi élevée que 20% ou plus des détentions financières totales (en 2004, une moyenne supérieure à 12 000€ ; en Allemagne, le pourcentage se situe entre 10 et 15% (en 2004, environ 5 800€) et dans d'autres pays elle seront en général inférieures à 5%. (En 2004, les ménages britanniques, espagnols et français détenaient en moyenne environ 1 000 € en obligations.)

Selon la même étude réalisée en 2004, pour les investisseurs individuels italiens, les obligations sont une composante majeure des actifs financiers totaux (22,4%). Au contraire, le chiffre le plus bas est celui du Royaume-Uni (1,5%), tandis que les État-Unis se trouvent à un niveau intermédiaire (6,9%). Là où les dépôts et les liquidités sont exclues afin de prendre uniquement en compte les investissements en produits financiers, la part des obligations dans les portefeuilles des investisseurs particuliers italiens s'élève à 30,7% (contre 2% en Grande-Bretagne et 7,9 % aux É-U). En Belgique, en Allemagne et en Italie, les détentions directes de titres à revenu fixe par des particuliers sont considérables et préférées ; dans d'autres pays européens, les investisseurs individuels effectuent des investissements obligataires principalement par l'intermédiaire de fonds.

Il existe plusieurs façons d'investir en obligations. Bien que le nombre d'investisseurs individuels qui participent au marché obligataire soit faible en Europe, vous pouvez acheter des obligations individuelles, des fonds obligataires ou des fonds communs de placement. 

Marchés Mondiaux

Amos duci mus qui bla dientium.

Marchés des obligations d’État

Amos duci mus qui bla dientium.

Marchés des obligations sous-souveraines

Amos duci mus qui bla dientium.

Marchés des obligations négociables

Amos duci mus qui bla dientium.

Marchés des obligations d'entreprises

Amos duci mus qui bla dientium.

News

    This content is temporarily undergoing maintenance and will be re-installed as soon as possible. Apologies for any inconvenience caused.

Commentary

    This content is temporarily undergoing maintenance and will be re-installed as soon as possible. Apologies for any inconvenience caused.

Ces documents ont été préparés à titre informatif uniquement et ne constituent en aucun cas des conseils en matière d'investissements ou une offre pour acheter, vendre ou promouvoir quelques services ou produits que ce soient. Aucune décision relative à des investissements ne devra être prise en fonction de cette documentation. Veuillez lire nos Conditions générales d’utilisation.